• en
  • fr

 

 

 

Votre chronologie (biographie) est une partie importante du système Heilkunst. On l’appelle aussi votre biographie parce qu’elle reflète les évènements de votre vie. Si vous vous rappelez, j’ai parlé d’enlever les blocages/maladies et traumatismes dans le sens inverse de leur occurrence. Ces blocages et traumatismes sont reliés à vos maladies chroniques.

Il est utile d’organiser cette information dans un ordre chronologique, soit en commençant par la préconception jusqu’au moment présent ou en sens inverse, ce que vous préférez.

Voici une liste ci-dessous des évènements les plus communs qui pourront vous aider à vous rappelez de ces événements. Ne vous inquiétez pas si vous en oubliez, surtout quand on retourne en arrière jusqu’à l’enfance, cela devient de plus en plus difficile de s’en rappeler, nous pourrons les passez en revue ensemble. Si certains événements sont trop intimes ou douloureux pour en parler, je n’ai pas toujours besoin de connaitre tous les détails mais plutôt les procédures médicales qui ont eu lieu ainsi que les médicaments et/ou les sentiments associés à l’événement. Toutes les informations sont traitées de façon strictement confidentielle.

Le temps que vous allez passer à mettre en place votre biographie en vaut la peine, et vous trouverez que plus on va travailler sur cet aspect en parallèle avec les reste du traitement, le plus fort et le plus en santé vous allez vous sentir.

Sur le plan physique :

  • Avant la naissance : les drogues, l’alcool, les cigarettes que la mère a pris ou autres maladies de la mère au moment de la conception (particulièrement de nature virale). Aussi considérer certains chocs émotionnels que la mère aurait eu pendant la grossesse ou chez la mère ou le père pendant la conception (voir section traumatismes émotionnels). Ultra-sons, amniocentèse, ou autres test invasifs.
  • Naissance : accouchement difficile pour la mère ou l’enfant. Si il y a eu des forceps. Utilisation d’anesthésie pour la mère. Dépravation d’oxygène ou difficultés respiratoires. Césarienne.
  • Vaccinations : dates si possible de vaccination et le détail de chacune. On peut ignorer les rappels de vaccination à moins qu’il y ai eu des réactions intenses, des sensibilités ou des allergies, de l’autisme ou des dommages cérébraux qui seraient le résultat de la vaccination. Si l’état de santé actuel est faible et compromis, il serait de valeur de transcrire les rappels dans la chronologie.
  • Accidents : accidents de voiture, chutes, coup sur la tête, traumatisme crânien, fractures, morsure d’animal.
  • Interventions chirurgicales : par exemple, les amygdales, l’appendicite, extraction dentaires, césarienne, circoncision, vasectomie, hystérectomie.
  • Drogues : antibiotiques, anti-déprimants, autres médicaments, drogues douces et dures, etc..
  • Hormones : Pilule, thérapie hormonale pour la ménopause, traitement in-vitro.
  • Infections sévères : Maladie de Lyme, mononucléose, Epstein-Barr, varicelles, rougeole, rubéole, oreillons, pneumonie, tuberculose…
  • Chocs électriques : incluant procédures médicale, thérapie électrochoc, électrocutions, foudres.

Sur le plan émotionnel :

  • Traumatismes impliquant une perte, un abandon, un chagrin, une trahison (une mort, une perte de confiance, fin d’une relation, perte d’indépendance, perte d’un travail).
  • Traumatismes impliquant une grosse peur, anxiété, stress
  • Traumatismes impliquant de la colère, de l’indignation, de l’humiliation (surtout quand les émotions ont été ravalées, non extériorisées), culpabilité (surtout si c’est quelqu’un qui vous a fait sentir coupable)
  • Sentiments d’envie, de jalousie, de culpabilité mais cette fois-ci culpabilité infligée par soi même, se blâmer, avoir honte.
  • Traumatismes impliquant de l’abus que cela soit sur le plan émotionnel, physique ou sexuel.

NOTEZ que certains traumatismes émotionnels peuvent avoir une combinaison de plusieurs émotions.

Menu